C’est la fin de l’été, et vous avez récolté énormément de fruits frais, sains, et juteux ? L’automne est arrivé, et un ami frappe à votre porte, les bras chargés de belles et grosses citrouilles ? Ou peut-être, revenez-vous d’une balade en forêt, le sac-à-dos rempli de châtaignes bien charnues (un bon grand sac-à-dos de randonnée, tant qu’à faire) ! Ou tout simplement comme ça, le jardin a beaucoup donné ?

stériliser à la cocotte minute

Cependant, il arrive que, face à la générosité de la nature, vous ne sachiez que faire d’une grosse quantité de fruits, de légumes, de sauces, de confitures, de chutneys, et de préparations en tous genres !

Vous pensez alors à faire des conserves ! Quoi de mieux, effectivement, pour profiter toute l’année de vos préparations maison. Cela vous permettrait également de régaler et gâter vos proches. Pour cela, pas de tracas ! Il vous suffira de stériliser vos délicieuses préparations. La stérilisation permet une conservation sur la durée, et de préserver vos préparations de sources de contamination. À cette fin, on peut se passer d’un stérilisateur. Une cocotte-minute suffit. Suivez le guide, et régalez-vous !

Dans notre guide, nous allons aborder les différentes étapes pour pouvoir stériliser simplement avec une cocotte-minute:

  • Préparer les bocaux (l’étape 3 est essentielle)
  • Remplir les bocaux
  • Lancer la stérilisation : pensez à l’astuce du chiffon de cuisine (on l’explique)
Attention : stériliser comporte des risques sérieux pour la santé
Attention, par contre, la stérilisation comprend des risques qu’il ne faut pas négliger. Nous en parlons plus en détail directement plus bas dans l’article.

Mais d’abord un mot sur qui nous sommes ? 

Pour en savoir sur nous, vous pouvez passer sur la page à propos mais en quelques mots je suis Jérôme et je blogue sur la cuisine depuis 2016. Je participe régulièrement à des publications spécialisées et j’expérimente, je teste dans tous les sens et la cocotte minute c’est un peu par elle que je suis tombé dans la cuisine. Si vous voulez connaître l’anecdote, je vous laisse vous rendre sur cette page !

La préparation avant stérilisation

Vos préparations sont prêtes à être stérilisées. Nous vous livrons quelques recommandations avant de procéder à la stérilisation proprement dite.

Préparation des bocaux

bocaux en verre pour stérilisation

  • Procurez-vous des bocaux adaptés à la stérilisation, avec leur couvercle adéquat. Vous pouvez également réutiliser des bocaux de conserves précédentes. Dans ce cas, veillez à ce qu’ils ne soient ni cassés, ni abîmés. Ils doivent être impeccables ! Si vous utilisez des bocaux avec un joint en caoutchouc, il est préconisé d’acheter un nouveau joint à chaque stérilisation.
  • Commencez par laver soigneusement les bocaux à l’eau savonneuse. 
  • Faites ensuite bouillir les bocaux lavés, et leur couvercle, dans une grande casserole, pour éviter toute bactérie.
  • Séchez-les, tête vers le bas, sur un torchon propre. Pour accélérer le séchage, vous pouvez également les placer quelques minutes au four, à la plus basse des températures.

Dès qu’ils sont propres et secs, vous n’avez plus qu’à les remplir de vos délicieuses préparations !

Remplissage des bocaux

Quelques astuces supplémentaires ne sont jamais de trop ! Suivez les étapes pour le remplissage des bocaux :

  • Si vos préparations sont encore chaudes, faites-les reposer une quinzaine de minutes ;
  • En parallèle, réchauffez les bocaux dans le four à température minimum. Ceci évitera les écarts thermiques.
  • Veillez toujours à ce que vos préparations viennent d’être faites. Ne prenez jamais le risque de faire des bocaux avec des restes !
  • Remplissez les bocaux jusqu’à 2 centimètres du bord. Certains bocaux ont un marquage pour le remplissage.
  • Avant la fermeture, nettoyez le bord des bocaux de tous résidus d’aliments.

Un autre point important est de bien penser à recouvrir les aliments avec un liquide salé ou acide comme du jus de citron. En effet cela permettra d’avoir une meilleure conservation en augmentant le taux d’acidité dans la préparation.

La stérilisation à la cocotte-minute

C’est parti pour la stérilisation à la cocotte-minute ! À cette fin : rien de plus simple. Munissez-vous de votre cocotte-minute, de torchons de cuisine propres, n’oubliez pas vos bocaux remplis, et suivez les étapes ci-dessous : sterilisation à la cocotte minute comment

  • Utilisez le torchon propre pour éviter que les bocaux ne s’entrechoquent entre eux, ni avec le bord de la cocotte. Ils pourraient en effet se casser durant la stérilisation. Pour ce faire, placez un ou plusieurs torchons dans le fond de la cocotte, entre les bocaux, et contre la paroi de la cocotte.
  • Les bocaux sont bien immobilisés, remplissez la cocotte-minute d’eau froide, jusqu’à ce que les bocaux soient immergés. Attention : ne remplissez pas la cocotte-minute à rabord, afin que l’eau ne déborde pas durant la stérilisation !
  • Fermer la cocotte, et allumez le feu, à intensité moyenne.
  • La stérilisation proprement dite commence lorsque la cocotte est sous pression, et que la vapeur s’échappe de manière régulière. Réduisez alors l’intensité du feu au minimum, et attendez le temps adéquat à la stérilisation de chaque aliment. Par rapport à un stérilisateur, le temps de stérilisation à la cocotte-minute est à diviser par 3.
  • Laissez la cocotte refroidir dès que le temps est écoulé, et que la stérilisation est terminée. Pas besoin de relâcher la pression manuellement, laissez la température descendre lentement et naturellement.
  • Ouvrez la cocotte lorsqu’elle est refroidie.
  • Vérifiez que les bocaux sont bien fermés hermétiquement. Si vous avez utilisé des bocaux avec joint en caoutchouc, ouvrez le bocal : si le couvercle reste bien collé et fermé, c’est réussi. Pour les bocaux à visser, vérifiez que la capsule de contrôle est bien enfoncée vers l’intérieur du pot.
  • Stockez de préférence vos bocaux dans un endroit frais, à une température constante, à l’abri de la lumière.
  • N’oubliez pas de bien noter sur les bocaux la date de la stérilisation, et consommez-les dans les temps préconisés pour chaque préparation !

L’opération terminée, vous pouvez vous faire plaisir toute l’année, et régaler vos proches.

Le risque du botulisme

Élément à ne pas négliger dans la préparation de bocaux maison : le botulisme. Il s’agit d’une maladie rare mais très grave puisque potentiellement mortelle. Celle-ci est causé par la bactérie Clostridium botulinum qui vient se loger dans l’intestin du malade. Mortelle dans 5 à 10% des cas, il y a environ 20 cas par an en France chaque année.

Les symptômes du botulisme

Les symptômes apparaissent quelques heures à quelques jours après l’intoxication. Ces symptômes partagés par les personnes ayant ingeré l’aliment contaminé commencent en général par une affection oculaire (vision flou) suivi de sécheresse de la bouche entrainant des problèmes de déglutition. En cas d’apparition de symptômes suite à l’ingestion d’un produit potentiellement contaminé il faudra consulterun médecin rapidement.

Les causes du botulisme

La bactérie Clostridium botulinum se développe lorsque le processus de stérilisation n’a pas été correctement mené. Il apparait en France principalement dans des conserves issues de fabrication familiales ou artisanales et même de la grande distribution.

Comment se prémunir du botulisme

Comme on l’a vules causes principales du botulisme sont le manque de soin apporté lors de la phase de stérilisation des bocaux. Il convient donc de bien veiller à ces étapes et ensuite de faire cuire assez longtemps les aliments dans le stérilisateur ou la cocotte minute afin d’être sûr que le produit conservé est bien stérile.

Une fois ces précautions prises, il n’y a plus qu’a déguster !